Afterwork de l’AAM #2 - La voiture autonome, comment assurer l’avenir de l’automobile avec Damien Deroanne - © AAM

Afterwork de l’AAM #2

La voiture autonome, comment assurer l’avenir de l’automobile - Avec Damien Deroanne


Le 2 octobre 2017 a eu lieu le deuxième Afterwork de l’AAM, au DS World à Paris. L’AAM recevait Damien Deroanne, expert et consultant en automobile et gérant de Double-D Consult – Belgique – sur le thème de la voiture autonome.

Bilan positif et prometteur pour le futur de la mobilité automobile en dressant le tableau de l’évolution vers les véhicules purement autonomes, phase 5 et ultime de la technologie alliant intelligence artificielle et confiance totale de tous en celle-ci pour assurer nos déplacements. Focus sur le fonctionnement de ce véhicule, les conséquences positives et négatives (diminution du CO2, amélioration du trafic, cyber risques et ondes néfastes) qu’il engendrera ainsi que son impact dans tous les secteurs (la construction automobile, les secours, etc.), et en particulier sur celui des assurances. Quid de la période charnière où les automobiles de notre ère parcourront encore les routes alors même que la voiture autonome sera déjà très présente… Le partage des mêmes voies engendre des interrogations sur le portage de la responsabilité… Les premières ventes des voitures autonomes auront lieu en 2020 ! Puis la prédiction laisse à présager que le marché sera à 75% véhicules autonomes à l’horizon 2035.


Afterwork de l’AAM #1 - Avis de tempête sur la planète

Afterwork de l’AAM #1

Avis de tempête sur la planète avec Bettina Laville


Pour la première édition de ce nouvel événement, les Afterwork de l’AAM, les adhérents recevaient Bettina Laville, présidente du Comité 21, conseiller d’État sur le thème “Avis de tempête sur la planète” autour de 3 items :

  • Une phase climatique “inconnue” ;
  • L’accord de Paris, un cadre non contraignant ;
  • L’adaptation au réchauffement climatique nécessaire malgré les efforts en faveur de l’atténuation souhaitée.

Bettina Laville a brossé un tableau aussi dynamique et positif que les études scientifiques et les évolutions climatiques peuvent le permettre en insistant notablement sur les stratégies d’adaptation, leurs financements, leurs encadrements actuels et le rôle des assureurs en faveur de ces engagements novateurs.

Elle a également pu divulguer aux participants les premiers éléments de son futur ouvrage à paraître à la rentrée autour de l’adaptation vs atténuation.